Terroir

Le Vignoble nantais doit sa diversité des sols au fait que nous sommes implantés sur le Massif Armorican, granitique donc, pris en tenaille pas l'Océan et La Loire...ciselé par les rivières la Maine et la Sèvre, faisant de cette région une succession de vallons et coteaux, avec pour chaque recoin une géologie très diverse.

AInsi entend on parler des Granits, du Gabbro, Amphibolite,  Serpentinite, MIcachistes, Grès , Gneiss, Orthogneiss,...pour ne citer qu'eux..

Bien évidemment nous n'échappons pas au terrains plus souples, ou la Roche Mère, cette base qui nous permet une diversification dans nos vins, se trouve plus profonde. Cependant vous remarquerez en passant à travers le vignoble que les coteaux restent les terrains les plus propices à l'implantation du Melon de Bourgogne.

 

Disposé sous nos pieds, sous ceux des pieds de vignes.....la belle mozaïque.

Orthogneiss. Cette roche est fortement présente sur cette rive de la Sèvre, depuis Vertou, porte de l'agglomération Nantaise, jusqu'au Pé de Sèvre village emblématique du vignoble, au Pallet. Issu des Granits, elle est notre socle, la structure des vins ne peut se passer de son caractère. Telle sa physionomie, Massive dense et angulaire, 

Amphibolite, On note deux formes d'amphibolite, celles issus des Orthogneiss et les sédimentaires. Leur présence est affectée à une faille qui cisaille le vignoble suivant ce bloc d'Orthogneiss avant de se perdre sous les roches plus dures telles les Granits et Gabbro

Grès. Particularité du flanc ouest de la butte, nous rencontrons une poche de GRès (Argile graveleuse) qui préserve la réserve hydrique des sols, on y retrouve une couche de sable ou de limons avec plus ou moins de Matière Organique. Ce qui nous permet de décliner 3 à 4 cuvées sur ces sols.